04 / Pierres de lucioles. Erik Samakh

Erik Samakh pose dans le paysage des pierres de lucioles, qui sont autant de réponses de l’artiste à cette nature domestiquée par la geste de l’homme. L’installation Pierres de Lucioles propose trois blocs de pierre de granit, toutes émaillées des fameuses « lucioles » solaires de l’artiste, comme des sculptures brutes semblant tombées du ciel ou écloses au coeur de la montagne. S’illustre alors, à la tombée du jour et durant la nuit ce parcours d’étoiles qui guide le visiteur dans le ciel de la vallée d’Azur. Cette reproduction du rythme et de la pulsation des lucioles si menacées par notre société contemporaine ouvre la voie à la nuit, sa pulsation lente, ses éclats qui s’allument et s’éteignent pour guider notre progression parfois embrumée.
Dans la pérennité de la pierre de granite, roulée jusqu’à Arras par l’ancien glacier du Bat-laït-tous (vallée où coule le lait), s’insère la fragilité lumineuse de l’éphémère. Clin d’œil aussi à la nuit noire retrouvée de nos vallées grâce à la Réserve Internationale de Ciel Etoilé qui s’étend autour du Pic du Midi de Bigorre tout proche, visible par sa longue flèche pointée vers le ciel au-dessus de la place.

Share Project :

04 / Pierres de lucioles

Erik Samakh se définit lui même comme un « chasseur-cueilleur », d’images et de sons, qu’il capte, enregistre ou déploie depuis plus de 25 ans dans des espaces naturels. Son travail se nourrit d’un dialogue constant avec la nature, dans une démarche qui mêle une forme de rapport archaïque au vivant à une extrême sophistication des dispositifs techniques mis en place. Il s’agit toujours pour l’artiste de faire agir et réagir hommes et paysages, de mettre les sens en éveil, de troubler ou de décaler notre perception des lieux.

  • Categories:
  • Share Project :